CONSULTER VOTRE DOSSIER

CinéFête

 

En collaboration avec CinéFête, la DREF est heureuse de pouvoir vous offrir en plus de la collection en DVD, des nouvelles émissions en format numérique. Des séries et des émissions individuelles touchant l’apprentissage du Français, des Sciences humaines, ainsi que des Sciences de la nature composent ce premier menu.

 

 

 

Français

 

chez mimi a table

Chez  Mimi (15 minutes chacune)
Public cible : 6e – 10 années 

 

Du côté langue, les cinq épisodes Chez Mimi visés surtout à la clientèle des cours de Français (Programme anglais), allient le français parlé simple à une variété d'environnements qui, en peu de temps, permettront aux enfants de comprendre tout ce qui se dit!

Ces émissions permettent à vos élèves d'entendre des accents authentiques ainsi que le langage courant utilisé dans les situations de la vie quotidienne, ce qui rend les leçons plus excitantes, colorées et pertinentes.   

 

 

Extra  (25 minutes chacune)
Public cible : Secondaire

 

La série Extra, avec ses 13 épisodes, vise l’apprentissage du Français (Programme anglais) pour les élèves au niveau secondaire. La combinaison du côté éducatif et divertissant de la série fait son succès. Quatre jeunes de Paris, de 19 à 22 ans, nous font vivre leur vie amoureuse, leur crise existentielle et leurs chicanes.

Pour ceux qui trouvent plus difficile l’apprentissage du Français (Programme anglais), le protagoniste américain Sam est là pour venir à leur secours. Les efforts de Sam pour se familiariser avec la langue dynamisent l'apprentissage et le contenu de la série.

La langue est simple et accessible pour tous les niveaux. Extra combine une forte identification aux personnages et une bonne dose d’humour!

 

 

 

 

Sciences-humaines

 

Chez Frida Kahl (52 minutes)
Public cible : Secondaire


 

Lieu de plaisirs et de douleurs, de création et de séparation, la maison de Frida Kahlo qu'on appelle "La Maison Bleue" fut le théâtre d'une des aventures les plus singulières du XXème siècle. Dans les années 30, pendant que l'Europe se déchire, Frida Kahlo accueille des peintres, actrices, écrivains, photographes et révolutionnaires : de Diego Rivera, le grand peintre mexicain, et mari volage de Frida, à Léon Trotski en exil, en passant par André Breton qui rêvait le Mexique comme le pays du « surréalisme réel ».

 

 

 

Histoires en Méditerranée (3 émissions x 26 minutes chacune) 

Public cible : Intermédiaire


 

Vous trouverez trois émissions qui viennent appuyer la découverte de l’Antiquité et plus particulièrement ce qui touche la ville d’Alexandrie, le monde des gladiateurs, ainsi que  la piraterie.

 

 

 

Le rêve de Fouad (52 minutes)   
Public cible : Secondaire


 

Bien que vivant dans les villes, leur démarche demeure orientée vers le bien de leur communauté respective, au Nord. Leur vision, contemporaine et inuite tout à la fois, appelle des horizons nouveaux.
 Il y a une famille Sahyoun à Montréal. Son patriarche Fouad Sahyoun est né dans une famille chrétienne à Haïfa en 1943.  Voici le récit des tentatives de Fouad Sahyoun pour se rétablir dans la ville de sa naissance. Il se souvient de Haïfa comme un joyau d’harmonie pour plusieurs religions et groupes ethniques arabes, juifs et chrétiens, avant que sa famille ne se joigne à l’exode palestinien en 1948. 
 Fouad et son épouse Haala ont appris que l’Hôtel Windsor, qui appartenait autrefois à la famille de Haala, était à vendre. Fouad voulut saisir cette occasion, non seulement pour mettre les pieds à Haïfa, mais aussi pour attirer d’autres Palestiniens exilés vers cette ville.                           

Le rêve de Fouad Sahyoun, celui d’aider à percer le mur d’hostilité entre les Israélites et les Palestiniens en créant des liens commerciaux et culturels entre Montréal et Haïfa est cousu de difficultés familiales et politiques.

 

 

Les artisans du changement, tisser un avenir durable   (52 minutes)  

Public cible : Secondaire


 

L’industrie du textile est au cœur de la révolution industrielle des derniers siècles. C’est aussi l’une des industries les plus polluantes de la planète. Aussitôt porté, aussitôt jeté. Les déchets textiles sont de plus en plus nombreux à encombrer nos dépotoirs. Pourtant, il est possible de redéfinir l’industrie et de donner une seconde vie aux vêtements et tissus de notre quotidien. C’est le défi que se sont lancé Yanne Larosa (Montréal), Dany Filion (Vancouver) et Sarah Bonnemaison (Halifax).

 

 

Les derniers jours de l’URSS (52 minutes)     
Public cible : Secondaire


 

Moscou, 31 décembre 1991, 19h30 : le drapeau rouge qui flottait depuis plus de soixante-dix ans sur les remparts du Kremlin est affalé et la bannière tricolore de la Russie prend sa place. Anodin en apparence, cet épisode symbolise à jamais la fin de l'URSS. Vingt ans après, « Les derniers jours de l'URSS » revient sur les années fatidiques, les deux dernières, qui, par une brutale accélération de l'Histoire, ont précipité la chute de l'empire le plus grand et l'un des plus répressifs du XXe siècle.

Chronique vivante, émaillée d'épisodes inédits et d'archives exceptionnelles, racontée, non par des historiens ou des observateurs, mais par les acteurs des évènements eux-mêmes, tous réunis pour la première fois, Jean-Charles Deniau propose un documentaire incontournable sur l'évènement certainement le plus marquant de notre histoire contemporaine.

 

 

Les vrais gagnants  (72 minutes)
Public cible : Secondaire


 

Les vrais gagnants fait la chronique de la saison 2008-2009 de l'équipe Pee-Wee Sélect du Nunavik, du tout premier camp d'entrainement à Kuujjuaq jusqu'à la participation au Tournoi international de Québec.
Le documentaire pose un regard privilégié sur le vécu de jeunes inuit inscrits à un programme qui va bien au-delà de ce qui se fait dans les ligues traditionnelles. On utilise ici le hockey pour contrer le décrochage scolaire et la criminalité. On veut stimuler le leadership des jeunes.
Sans occulter les problèmes reliés à l'isolement géographique et à la perte des repères traditionnels, Les vrais gagnants montre l'ampleur des défis que présente l'encadrement d'un tel projet au Nunavik.

Le travail de Joé Juneau et de ses collaborateurs entraine déjà des résultats positifs. Un simple programme de hockey peut de toute évidence avoir un impact immense pour l'avenir des jeunes inuit.

 

 

 

Qallunaaliaqpallianiq direction sud  (52 minutes) 
Public cible : Secondaire


 

Ce documentaire porte sur des Inuit vivant au Sud, dans des villes canadiennes. Leur nombre représente environ 18% de toute la population inuite (55 000) vivant dans le Grand Nord canadien.

Les raisons de leur « migration » au Sud sont diverses : recherche d’emploi, études universitaires, problèmes personnels. Le regard que nous communiquons, à travers eux, est un regard teinté d’espoir : la plupart des protagonistes du film sont, en quelque sorte, des leaders, des Inuit jeunes et moins jeunes, qui ont décidé de se prendre en main et de retrouver une fierté perdue, une dignité disparue, et de les transmettre aux leurs, à leur façon.

 

 

Un monde dans tous ses états (52 minutes)
Public cible : Secondaire


 

Fin de la croissance à crédit, folies financières, explosion de la dette publique, croissance démographique, aggravation des écarts de richesse, urbanisation tentaculaire, changement climatique, raréfaction des ressources, généralisation de la pollution, effondrement de la biodiversité, risques persistants de conflits, « gouvernance » mondiale introuvable… aujourd’hui tous les voyants sont au rouge. Nous vivons la plus importante séquence de bouleversements des équilibres de la planète.
Si la plupart d’entre nous, surtout en Occident, s’en inquiètent, d’autres y voient une renaissance, une période à vivre intensément et passionnément, une chance historique pour un nouvel équilibre des rapports mondiaux.
Au milieu de l’agitation médiatique, des stratégies de communication, et de l’obsession du court terme, Hubert Védrine apporte une parole claire. Il analyse la profonde mutation des relations internationales comme le début d’une longue redistribution des cartes. Une réflexion prospective doublée d’un éclairage politique par le jeu d’un dialogue avec des personnalités internationales (Europe, USA, Chine, Brésil, Singapour, Inde, Hong-Kong). Le dialogue est illustré par des archives, une cartographie et des images animées.

 

 

 

 

 

Sciences de la nature et technologie

 

Au cœur du vivant : la cellule (extraits = 3 heures)
Public cible : Secondaire


 

Destiné aux curieux et aux spécialistes, ce film permet de découvrir les protagonistes de la découverte de la théorie cellulaire, de l'évolution, de la diversité, de la structure et du fonctionnement des cellules. Il aborde aussi en images les recherches en cours dans des laboratoires internationaux et les débats que ces découvertes sur la cellule provoquent.

 

Ce film contient quatre parties, suivi de trois débats:

1. Histoire :

La découverte de la cellule (15 min.)

 

2. Évolution :

Origine et diversité (11 min.)
Le plancton, c'est tout bon (2 min)

 

3. Voyage 3D :

Voyage dans la cellule (6 min)

 

4. Recherches :

Membrane (11 min.)
Signaux et Calcium (9 min.)
Trafic membranaire (10 min.)
Mitochondrie (12 min.)
Micro filaments (8 min.)
Microtubule (8 min.)
Centrosome (11 min.)
Protéines (12 min.)
Nucléole et noyau (9 min.)
Cycle cellulaire (6 min.)
Mitose et Chromosomes (7 min.)
Mitose et Fuseau (10 min.)
Clivage (8 min.)

 

5. Débats :

Cellules souches (7 min.)
Cellules évoluées (4 min.)
Cellules libres (4 min)

 

 

Avenirs possibles (28 minutes)

Public cible : Secondaire


 

 

Dans le futur, est-ce que le seul moyen de communication sera par la technologie écrite? Puisque nos cerveaux seront tous reliés par des circuits informatiques, la communication telle que nous la connaissons aujourd'hui risque de devenir obsolète. Imaginons l’avenir des communications.

 

 

Darwin évolution (52 minutes)
Public cible : Secondaire


 

Si Galilée a retiré la Terre du centre de l’univers, Darwin, lui, a retiré l’Homme du centre de la création, lui conférant de fait des ancêtres communs avec les singes. Deux révolutions scientifiques, deux déstabilisations du dogme religieux.

Au soir de son existence, Charles Darwin (incarné par Jean-Pierre Marielle) nous raconte sa vie à la première personne. Le vieil homme retrace le cheminement qui l’a conduit à la publication de L’Origine des espèces. Dans cet ouvrage aux idées (r)évolutionnaires, l’homme expose une théorie que sa famille, ses amis et toute la bourgeoisie anglaise de l’époque interdisaient : l’évolution se fait au gré du hasard… Ce n’est donc pas Dieu qui a créé l’Homme.

Trois spécialistes, Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, Pierre-Henri Gouyon, naturaliste au Muséum d’Histoire naturelle de Paris et Thierry Hoquet, philosophe à l’université de Nanterre, décryptent la théorie de l’évolution de Darwin pour la rendre accessible à tous.

 

 

La biodiversité c’est aussi près de chez vous (52 minutes)
Public cible : Secondaire


 

L’année 2010 a été désignée par l’ONU comme l’année internationale de la Biodiversité, avec pour objectif de sensibiliser les états et les citoyens aux enjeux économiques, sociaux et politiques qui engendrent la dégradation de la flore et de la faune sur notre planète. Mais, qu’est-ce que la Biodiversité ? En quoi sommes-nous tous concernés ? Quels sont les gestes à adopter pour protéger notre planète.

 

 

Ma vie à poil sur le web (52 minutes)
Public cible : Secondaire


 

Internet, outil de communication et d’échanges…qui peut revenir dans nos vies comme un boomerang! Toutes générations confondues, de plus en plus d’internautes jouent à « veux-tu devenir mon ami… et les amis de mes amis sont mes amis >>.

Photos et récits intimes à l’appui, nos vies, nos amours et nos états d’âme s’y affichent, et s’y inscrivent …pour l’éternité. Les employeurs et les chasseurs de tête ont bien compris tout l’intérêt qu’ils pouvaient avoir à récolter un maximum de données personnelles dans de nouvelles logiques d’embauche. Jusqu’où peut-on garder le contrôle ? Demain tous géo- localisés

 

C’est la mondialisation de nos vies qui s’étalent sur la toile. « immatriculés, fichés, recensés, traqués, opprimés », les qualificatifs ne manquent pas pour alerter sur les dangers que nous encourons et l’impossibilité de décrocher de la toile.

 

De San-Francisco aux cybercafés de Berlin et à Paris, Ma vie à poil sur le web explore la planète des réseaux sociaux et s’interroge sur les dangers d’un espace dans lequel on pénètre en un simple clic.

Demain, c’est sûr, nous serons tous pistés, à moins de quitter le réseau…s’il est encore temps!

 

 

Monde et nature (6 émissions x 22 minutes chacune)
Public cible : Jeune enfance et Intermédiaire

 


 

La collection Monde et nature offre de nouveaux documentaires, qui apportent à l’enseignant une illustration concrète destinée à éveiller l’élève au monde qui l’entoure. Vous retrouverez parmi les émissions choisies : Les animaux et leurs bébés, Le monde des insectes, La plante et la fleur, D’étonnants ouvriers : les animaux architectes, Le corps en action : le squelette et les muscles, La matière : les solides, les liquides et les gaz.

 

 

Nature inc.

Avis de tempête (22 minutes)
Public cible : Secondaire


 

îles Kiribati, dans le Pacifique sud, la montée du niveau de la mer est inéluctable. Le Gouvernement se prépare à évacuer 100 000 habitants qui seront privés de leur terre. L’objectif est de les faire « migrer dans la dignité ».

Dans l’État du Gujarat, en Inde, le développement industriel met en danger les écosystèmes et les revenus des petits pêcheurs, mais le Gouvernement explore d’autres modèles de développement. Par exemple, à Ahmenabad, un service de bus efficace et roulant au gaz naturel a grandement contribué à réduire la pollution.

 

 

Avis de tempête 2 (22 minutes)
Public cible : Secondaire 


 

Les Philippines sont très exposées aux catastrophes naturelles. La province d’Albay est l’une des régions les plus vulnérables. Les typhons, les inondations, les éruptions volcaniques, les tremblements de terre et les glissements de terrain y sont fréquents. Mais le gouverneur a mis en place une politique « zéro mort».

Au Vietnam, les rizières du Mékong sont menacées par la montée du niveau de la mer et l’eau salée détruit les rizières. La première ligne de défense est les mangroves. Adaptées à l’eau saumâtre, elles forment une barrière naturelle contre la force d’érosion de la mer. Encore faut-il les conserver!